Zoeken
  • Jeroen Verdonck

La sécheresse dans le jardin, que peut-on faire ?



De plus en plus on face des longues périodes de sécheresse et de chaleur extrême. Ce n’est que dur pour des hommes et des animaux, aussi les plantes et les arbres crèvent de chaleur et souffrent de la sécheresse. Les plantes vivaces flétrissent et les arbres laissent tomber les feuilles au milieu de l’été.

Néanmoins, il y a quelques solutions qui peuvent limiter le problème de la sécheresse tant dans la conception, la création et l’entretien du jardin.


1.Collecte de l’eau de pluie


On regarde dans le projet s’il y a des possibilités de collectionner l’eau de pluie qui tombe sur les toits et les revêtements non perméable. Ça peut être une citerne mais aussi un étang ou un oued (puits d’infiltration). C’est important de bien examiner les possibilités dans la conception du jardin. Tout l’eau qui coule vers l’égout, c’est de l’eau perdu.

2. Brise -vent


Plus que le soleil c’est le vent qui est responsable du dessèchement du sol. Pendant la conception on essaye de casser le vent le plus souvent possible (par exemple en mettant des haies épaisses au bon endroit). Certainement les endroits susceptibles à la sécheresse, comme le potager, ont besoin de la protection.


3. Limiter le pavage non perméable.


Il est préférable de construire des revêtements que pour les endroits avec une utilisation intensive. Pour des autres endroits on peut choisir pour des revêtements perméables, l’herbe ou des pavées d’écorces. Sauf que les cas spécifiques (poids lourds) ou des éléments esthétiques on préfère de ne pas utiliser du ciment pour les revêtements ou les fondations.

4. Couvrir le sol


Une couche de pierres de lave ou de mulch (broyage, paille, chanvre, …) entre les plantes empêche l’eau de s’évaporer. Un sol qui est couvrit des plantes couvre-sol est plus capable d’absorber l’eau.

5. Un étang, une mare, un marais, …


Un bassin augmente la biodiversité car les animaux peuvent boire et ça donne l’occasion aux plantes de marais de pousser. C’est aussi un bon réservoir pour l’eau de pluie. Si possible on utilise l’eau de pluie pour remplir l’étang.


6. Des plantes résistantes à la sécheresse


Sur les endroits sujettes aux sécheresses on peut choisir des plantes puissantes ou des plantes qui résiste bien à la sécheresse.

7. Arbres et arbustes


Des arbres et des arbustes fournissent l’ombre. Ainsi le sol ne chauffe beaucoup moins vite. La différence entre la température peut s’élever à 1O dégrées.

8. Prévention de grandes surfaces de gazon


Un gazon sobre nécessite beaucoup d’eau. Quand il n’y a pas assez de pluie l’herbe se semble jaune et mort. Mais n’oublie pas : Il ne faut pas arroser le gazon ! Quand il pleut, le gazon va repousser et retourner vert très vite ! Un gazon qui consiste en plusieurs herbes différents est un petit peu moins beau mais il va rester plus longue vert en été.


9. Prévoir des conduites de l’eau et des robinets dans le jardin.


Après un printemps sec ou pendant un long temps sans pluie il est parfois inévitable d’arroser (par exemple dans le potager.) Un jardin bien construit offre un bon accès de l’eau à ces endroits. Comme ça il ne faut pas traîner des arrosoirs et des saules pendant la chaleur tropicale. L’arrosage doit se passer le matin ou le soir.

10. Une bonne préparation du sol


Il est nécessaire d’avoir une bonne structure du sol avant de planter et de semer. Quand le sol est riche en humus et plein de vie l’eau va y rester beaucoup plus long. Des sols compactés empêchent l’infiltration de l’eau.



Dessin: Kim Duchateau Images de haut en bas: Echinops ritro, Cichorium intybus, Calamintha Nepeta sp Nepeta sont trois plantes vivaces qui tolèrent bien des canicules.



25 keer bekeken0 reacties

Recente blogposts

Alles weergeven